LA DÉTECTION DE FALSIFICATION OU DE CONTREFAÇONS 

Un document peut être :
 

  •   Entièrement faux (contrefaçon) : une personne équipée d'un matériel bureautique de base (ordinateur, scanner, imprimante) est en mesure de réaliser entièrement un faux document ;

        ou

  •  Partiellement modifié (falsification) : un faussaire peut :

         - effectuer des montages par collage manuel puis photocopier le document ;
         - ou par informatique en scannant votre signature, voire votre écriture, et ainsi réaliser un montage ;
         - effectuer un rajout et/ou une modifications de mentions.


 L'expert devra donc impérativement être :
         - équipé d'un matériel permettant de mettre en évidence d'éventuels montages ; 
         - et avoir été formé à différencier sous grossissement une impression d'un véritable stylo.
                                                             

    .... (cliquez pour ouvrir la page)

  • Exemple de falsifications

La mention raturée est maintenant observable par filtration en infrarouge.
rature expert en écriture
Chèque falsifié par rajouts du 9 et Neuf mis en évidence par fluorescence des encres en IR
falsification chèque
Mentions falsifiées par transformation du 10 en 160
et rajout de ine au nom Paul
falsification écriture